Le Regroupement réitère son souhait d’avoir un bureau de projet

Le 10 octobre 2018

Le Regroupement des mairesses et des maires qui ont tenu, le 23 avril dernier, le Forum sur le transport collectif et la mobilité durable, souhaitent féliciter M. François Legault et toute l’équipe de la Coalition Avenir Québec pour leur élection, le 1er octobre dernier.

« Nous comptons beaucoup sur la volonté de monsieur François Legault et de son gouvernement pour engager des actions concrètes et à court terme, afin de décongestionner les artères et mettre à niveau le réseau routier de la couronne nord. En effet, les investissements promis pour les voies réservées, le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées pour les autobus et le transport collectif, nous aideront à rattraper le retard cumulé en terme de mobilité à Laval et sur la Couronne nord », a soutenu le maire de Blainville et préfet de la MRC Thérèse-de-Blainville, Richard Perreault.

Lors du Forum sur la mobilité et le transport collectif, les maires du Regroupement ont présenté leur vision commune du développement d’un réseau de transport intégré Laval — Basses-Laurentides pour les 15 prochaines années, dans le but de contrer la congestion et d’améliorer la mobilité des citoyens. À l’instar des solutions proposées par le Regroupement, on trouve au sein des propositions de la CAQ en matière de transport l’implantation de voies réservées, l’ajout de stations vers Laval au Réseau express métropolitain de même que les prolongements de certaines autoroutes avec des voies réservées au transport collectif.

L’urgence d’un bureau de projet

« Notre Regroupement a dégagé une vision commune, intégrée et structurante. La CAQ a ensuite présenté son plan en transports et nous avons dénoté une volonté commune d’agir rapidement pour contrer la congestion routière. Ainsi, nous souhaitons manifester au nouveau gouvernement et au prochain titulaire du ministère des Transports que nous souhaitons vivement et rapidement collaborer avec eux. Le premier geste attendu demeure la mise sur pied d’un bureau de projet financé par l’État pour établir les priorités et chiffrer les divers projets attendus pour la réalisation de notre réseau intégré », a argué le maire de Laval, Marc Demers.

Mesures de mitigations du REM

La construction du Réseau express métropolitain entraîne des bouleversements importants pour les usagers du train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes. Des mesures de mitigation pendant les travaux ont été déployées mais sont jugées insatisfaisantes par les maires.

« Bien que j’adhère tout à fait au déploiement du REM, il m’apparaît important de sensibiliser le nouveau gouvernement au fait que les mesures de mitigation actuellement proposées sont malheureusement inefficaces et insuffisantes. Cela dit, j’ai bon espoir que des solutions concrètes seront apportées, pour le plus bonheur des usagers », a déclaré, monsieur Denis Martin, maire de Deux-Montagnes et préfet de la MRC de Deux-Montagnes.

À propos du Regroupement des mairesses et des maires

Les villes faisant partie du Regroupement sont Laval, Blainville, Boisbriand, Bois-des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Oka, Saint-Placide, Terrebonne, Mascouche, Mirabel et Saint-Jérôme. Notons que les villes de Saint-Colomban, Sainte-Sophie et Prévost, également aux prises avec des problèmes de congestion routière, se sont jointes au cours de l’été dernier au Regroupement qui porte le projet de réseau intégré Laval — Basses-Laurentides.

La vision présentée est le fruit d’un consensus entre les 19 maires et priorise quatre solutions pour lesquelles le gouvernement devra rapidement consacrer les investissements nécessaires :

  • La mise en place d’un réseau de voies réservées en site propre sur les autoroutes 13, 15, 19 et 25 et sur certains tronçons des autoroutes 640 et 440. Ces voies réservées se rabattront vers les modes de transport lourd de Laval via notamment des voies réservées devant être mises en place à Laval sur l’axe Laurentides et Concorde/Notre-Dame;
  • L’ajout d’un mode de transport lourd dans le secteur densément peuplé de Chomedey à Laval, que ce soit par l’ajout de stations de métro ou un prolongement du REM;
  • Compléter l’autoroute 19 jusqu’à la 640 et l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 avec des aménagements pour le transport collectif.
  • La mise sur pied d’un bureau de projet pour la réalisation du réseau intégré Laval — Basse-Laurentides.

Consulter les études et sondages présentés lors du Forum

 

Sources : 
Valérie Sauvé
Cabinet du maire de la Ville de Laval
450-978-6888 poste 4127 / 438-402-3258
va.sauve@laval.ca

Dr. Kamal El-Batal
Directeur général et Secrétaire-trésorier
MRC de Thérèse-De Blainville
450-621-5546
reception@mrc-tdb.org